Un Monde Imaginaire
Bienvenue sur Un Monde Imaginaire!

Vous venez d’entrer dans le monde imaginaire. Un monde de Littérature !
Vous aimez lire, vous aimez raconter des histoires, alors n’hésitez plus !
Venez nous faire partager vos lectures et découvrir de nouveaux livres.

Ce forum est surtout consacré au fantastique, mais vous trouverez aussi des informations sur les autres genres de livres !

A bientôt sur le forum!



 

Partagez | .
 

 Dépression de Brice Tarvel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elarinya
Dryade
Dryade
avatar

Féminin
Nombre de messages : 650
Age : 22
Genre de lecture : Classiques, Fantasy, SF, Policiers, Littérature contemporaine, mangas, BD...
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Dépression de Brice Tarvel    Ven 9 Mar 2012 - 14:09

Tout d'abord, je tiens à remercier les Editions Lokomodo et le forum Un Monde imaginaire de m'avoir permis de lire ce livre de Brice Tarvel.

J'ai été très surprise par le style de l'auteur, facile à lire bien que violent parfois. Dépression se passe dans un monde imaginaire, où la pluie tombe sans cesse et détruit peu à peu les humains qui y habitent. Elle entraîne en effet une grave maladie; la rouille, qui ronge leurs membres jusqu'à totale destruction. Ils ne sont plus alors qu'une masse difforme et orangeâtre. Autant dire tout de suite que l'ambiance est glauque. A l'écart de la ville, dans ce qu'ils appelent l'Etang, vivent des créatures nommées "Les Batraks", dont les corps verdâtres et recouvert de pustules effraient les humains. Ils sont méprisés, moqués, délaissés et sont très peu civilisés. L'histoire traît de personnages très banals qui subissent le chaos de leur monde. Le livre s'ouvre sur Sarg, pêcheur de rat sans le sou, alcoolique à ses heures perdues, et fou amoureux de Jarine, une jolie blonde plus ou moins prostituée. Il rentre dans une rage folle lorsqu'il apprend que celle-ci a eu une relation avec trois batraks, au bord de l'Etang. Il jure donc de la retrouver et de tuer "le Batrak qui lui est passé dessus". Oui mais voilà, un de ces fameux Batraks, prénommé Zam, veut lui aussi retrouver Jarine, qu'il appelle son "Emergente", car il lui semble qu'il n'y a qu'auprès d'elle qu'il se sentira heureux. L'onomastique rappelle d'ailleurs étrangement celle de Fin de Partie de Samuel Beckett où le dramaturge présente des personnages dénués de toute identité, ils sont simplement là. Jarine quant à elle en a assez de cette ville et de cette pluie et veut partir ailleurs, où le soleil brille et pour cela, elle est prête à tout. Même à rentrer dans la secte des compagnons de l'Arche, qui veulent se constuire un vaisseaux pour atteindre l'île du Salut. Mais il y a Vavette, une jeune prostituée atteinte de la rouille qui ne veut pas mourir. Jarine doit alors s'efforcer de tout faire pour la sauver. Mais la machine infernale est en marche...

Le livre est écrit dans un style très oral, et souvent brutal. Les protagonistes n'ont pas peur, il s'agit d'un argot des petites classe. J'ai parfois trouvé le langage très violent. L'atmosphère générale est glauque, sale. La fatalité est omniprésente, on a l'impression d'un destin en marche qui ne peut pas s'arrêter. Si au départ les personnages de Sarg et Zam sont plutôt attachants, ils apparaissent très vite dans leur monstruosité. Un certain suspence s'installe au sein de cette histoire malsaine, et on refuse de croire que l'histoire va se finir si mal que ça, mais la réalité est tout autre. J'ai beaucoup apprécié cette impression de "machine infernale" mise en place par l'auteur, ainsi que ce flou autour de l'identité des personnage ou du lieu dans lequel l'histoire se déroule. On peut d'ailleurs penser qu'il ne s'agit pas d'un monde imaginaire, mais plutôt de ce qu'est devenue la planète après des siècles de pollution. Le personnage de Zam est également intéressant. Il est ce que l'on peut appeler un monstre, mis-humain, mi-grenouille, ses pieds sont palmés, son corps verdâtre est recouvert de pustules, pourtant est-il plus monstrueux que tous ces hommes qui le méprisent et veulent le tuer en raison de son apparence physique ? Le livre offre donc des réflexions particulièrement intéressantes sur l'avenir et sur cette notion de monstruosité. En somme, je suis plutôt satisfaite de cette lecture, même si je l'ai trouvée plutôt difficile au début, au raison du style plutôt brutal de l'auteur.

Je remercie une fois de plus les éditions Lokomodo et le forum Un Monde Imaginaire pour m'avoir fait découvrir ce livre.

_________________
La Faute à Rousseau

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-faute-a-rousseau.revolublog.com/
Esther
Leprechaune
Leprechaune
avatar

Féminin
Nombre de messages : 347
Age : 21
Genre de lecture : Fαиtαsy.
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: Dépression de Brice Tarvel    Ven 9 Mar 2012 - 16:54

Jolie critique ! Ça me paraît assez dur comme histoire..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucisxcaelum.blogspot.com/
Elarinya
Dryade
Dryade
avatar

Féminin
Nombre de messages : 650
Age : 22
Genre de lecture : Classiques, Fantasy, SF, Policiers, Littérature contemporaine, mangas, BD...
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Dépression de Brice Tarvel    Ven 9 Mar 2012 - 18:13

Merci d

Oui, très tragique et triste, la fin m'a laissée sans voix...

_________________
La Faute à Rousseau

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-faute-a-rousseau.revolublog.com/
Sandra
Faucheuse
Faucheuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4355
Age : 28
Genre de lecture : Young adult, Fantasy, Bit Lit, Fantastique, Romance et Manga
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Dépression de Brice Tarvel    Ven 9 Mar 2012 - 20:12

Tu me donnes envie :)
Merci pour ta critique :)

_________________
"Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... il naîtra de ceux qui l'ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois... et le Seigneur des Ténèbres le marquera, en fera ainsi son égal. Mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore...

et l'un devra mourir de la main de l'autre car aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit... Celui qui détient le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres sera né lorsque mourra le septième mois..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-imaginaire.forums-actifs.com
babynoux
Djinn
Djinn
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1167
Age : 25
Genre de lecture : de tout =)
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Dépression de Brice Tarvel    Ven 9 Mar 2012 - 20:26

jolie critique =)

_________________
Mon blog : Bibliotheque-Quilittout




MON FACEBOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.skyrock.com/
Elarinya
Dryade
Dryade
avatar

Féminin
Nombre de messages : 650
Age : 22
Genre de lecture : Classiques, Fantasy, SF, Policiers, Littérature contemporaine, mangas, BD...
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Dépression de Brice Tarvel    Ven 9 Mar 2012 - 21:30

Merci à toutes les deux !

_________________
La Faute à Rousseau

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-faute-a-rousseau.revolublog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépression de Brice Tarvel    

Revenir en haut Aller en bas
 

Dépression de Brice Tarvel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Malpertuis] Les Dossiers Secrets de Harry Dickson 2 de Brice Tarvel
» [Brice Tarvel] Morgane, Tome 2 : Le château des somnambules
» CHAROGNE TANGO de Brice Tarvel
» probleme de pression sur ma lapavoni
» Peinture HUMBROL ENAMEL sous pression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un Monde Imaginaire :: 
AUTOUR DES LIVRES
 :: Partenariats avec les maisons d'éditions :: Vos Critiques :: Validées
-