Un Monde Imaginaire
Bienvenue sur Un Monde Imaginaire!

Vous venez d’entrer dans le monde imaginaire. Un monde de Littérature !
Vous aimez lire, vous aimez raconter des histoires, alors n’hésitez plus !
Venez nous faire partager vos lectures et découvrir de nouveaux livres.

Ce forum est surtout consacré au fantastique, mais vous trouverez aussi des informations sur les autres genres de livres !

A bientôt sur le forum!



 

Partagez | .
 

 Critique de "Punk's not dead"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandra
Faucheuse
Faucheuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4355
Age : 28
Genre de lecture : Young adult, Fantasy, Bit Lit, Fantastique, Romance et Manga
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Critique de "Punk's not dead"   Dim 10 Nov 2013 - 9:36

Bonjour à tous,
C'est ici que vous ajoutez votre chronique pour ce livre :)

=> Kassandra

_________________
"Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... il naîtra de ceux qui l'ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois... et le Seigneur des Ténèbres le marquera, en fera ainsi son égal. Mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore...

et l'un devra mourir de la main de l'autre car aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit... Celui qui détient le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres sera né lorsque mourra le septième mois..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-imaginaire.forums-actifs.com
Kassandra
Amazone
Amazone
avatar

Féminin
Nombre de messages : 318
Age : 32
Genre de lecture : Bit-Lit / Urban Fantasy
Fantastique
Dystopie
Romance
Manga
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Critique de "Punk's not dead"   Lun 2 Déc 2013 - 13:20

Mon avis :

J'ai décidé de lire ce livre car la couverture et le résumé m'ont bien plu mais cela ne m'a en rien préparé à ce que j'allais découvrir. Je l'ai lu en numérique en format Epub donc le nombre de pages peut varier en fonction que l'exemplaire soit papier ou non.

Ce recueil de nouvelles en comporte treize plus ou moins longues, plus ou moins plaisantes mais qui toujours vous donnerons matière à réflexions car tout ceci pourrait arriver un jour. Les univers sont divers car nous pouvons dans l'un des texte être en pleine science-fiction et dans un autre, dans du contemporain. Vous serez amené à voyager d'une ville normale aux profondeurs de l'océan.



Nouvelle 1 : Décembre aux Cendres - 34 pages


Nous découvrons les conséquences de l'avidité de l'Homme qui s'est attaqué à une force bien trop puissante. C'est un paysage de désolation et de pauvreté dans lequel on plonge pour suivre Eva qui nous emmène voir les reste de Budapest renommée Brûle-Peste. C'est une des nouvelles qui m'a le plus plu.


Nouvelle 2 : Sarabande Mécanique - 18 pages

On prend une bonne dose de science-fiction, de steampunk en y ajoutant du gore et vous obtenez cette nouvelle assez glauque où tout le monde se fait zigouiller.  Je me suis plusieurs fois demandée si j'allais passer directement à la suivante ou non. J'ai finalement poursuivis ma lecture mais les images mentales que ce récit m'a donné, j'espère les oublier rapidement. C'est macabre et pas du tout mon genre de lecture.


Nouvelle 3 : No future - 10 pages

Voici une fin du monde de l'humanité à la sauce zombie. Imaginer mourir puis vous réveiller différent plusieurs jours plus tard pour assister en direct à la lente putréfaction de votre corps que rien ne peut arrêter. C'est exactement ce que vous découvrirez dans cette nouvelle.


Nouvelle 4 : CFDT - 28 pages

On prend des créatures de toutes sortes, des prêtres, des vikings et l'époque hippie. On mélange le tout et on obtient cette déstabilisante nouvelle. Cela m'a fait un peu sourire. Une bête féroce qui fume un joint. Hallucinant mais très drôle. J'adore.


Nouvelle 5 : Sale petite Peste ! - 14 pages

Comme l'indique le titre, on traite ici de la Peste en sujet principal. J'ai apprécié cette histoire car bizarrement, devenir la Mort après la mienne serait un job idéal pour moi. L'auteur a su utiliser quelque-chose d'existant pour en faire une nouvelle étonnante avec une explication surprenante mais qui tient la route.


Nouvelle 6 : Les Gentlemen à manivelle - 9 pages

Pour moi, c'est de la steampunk à la sauce robot. Un futur où les robots sont assez maltraités mais quasiment indispensables au point que l'humanité devienne déclinante. C'est une nouvelle intéressante mais elle m'a laissé de marbre. Peut-être car je n'ai pas pu en découvrir davantage.


Nouvelle 7 : La Guerre des Gaules - 25 pages

Voici une histoire très actuelle puisqu'elle traite de sujets qui nous préoccupe aujourd'hui. C'est traité comme une discussion télévisée et je trouve cela très bien pensé. Le parti Nouvelle France m'a énormément fait penser au Front National. J'espère ne jamais assister à une France en guerre. C'est une hantise héritée de mes grands-parents paternels.


Nouvelle 8 : Voodoo Doll - 7 pages

J'ai mis un moment avant de faire le lien entre le titre de la nouvelle et un passage du récit. Ce texte est tellement court que j'ai du mal à trouver les mots pour en parler. C'est intéressant et cela ressemble beaucoup au prologue d'un roman que l'on aimerai en découvrir davantage.


Nouvelle 9 : De profundis - 20 pages

Pour quelque-chose de peu commun, cette nouvelle est superbe. On se retrouve dans les fonds marins. Pas ceux où l'on voit une barrière de corail mais ces obscures eaux noires difficilement explorables car situés en profondeur. J'ai déjà vu un reportage là-dessus alors j'ai remarqué que les descriptions sont fidèles mais pour ceux qui ne s'intéressent pas aux sciences, certains mots pourraient nécessiter une recherche dans un dictionnaire. On a droit aux dragons qui y vivent pour échapper à l'Homme. On explore leur peuple d'un nouvel œil intéressant.


Nouvelle 10 : La Ballade d'Abrohel - 38 pages

C'est un conte lorrain qui a donné ce récit grâce à l'interprétation personnelle de l'auteur. C'est surprenant, parfois un peu écœurant, notamment ce qui arrive au fils de la famille au centre de l'histoire mais c'est aussi intéressant car on a également droit à une nouvelle vision de l'histoire des démons.


Nouvelle 11 : Le Buto atomique - 19 pages


Très surprenant ce mélange de magie, de danse et de nucléaire. Les essais nucléaires ne sont pas sans danger et ici, cela se retourne d'une façon imprévisible et inédite contre ceux qui en font commerce. Ce sujet m’interpelle car je trouve dangereux que les pays continue de fabriquer ou d'utiliser du nucléaire.


Nouvelle 12 : La grâce du funambule - 16 pages

Nous explorons l'homophobie, le milieu de la mode mais aussi ce que certains sont capables de faire pour atteindre leur but. C'est un thème d'actualité qui démontre que l'humain en grande majorité n'accepte pas ceux qui sont différents. C'est la deuxième nouvelle qui ne mêle pas de fantastique au récit.


Nouvelle 13 : Le Roi d'Automne - 62 pages

Je crois que c'est la nouvelle la plus longue de ce recueil et celle qui m'a le plus retourné le cerveau. On part dans une direction mais rien ne nous prépare à tout ce que l'on va rencontrer, aux retournements de situations, au danger quasiment omniprésent. On découvre tout un monde sous Lille. Cela m'a un peu fait penser au film La cité de l'ombre, mais juste un peu car cela n'a rien à voir.


L'auteur use d'un vocabulaire très riche, parfois un peu complexe mais qui ne dérange pas vraiment la compréhension de ses textes à condition d'avoir une bonne relation avec la science.

Les nouvelles qui m'ont pas vraiment plu sont les deuxième et troisième car c'est riche en descriptions bien glauques. Je suis sûre qu'il y a des amateurs mais je n'en fait pas partie.

Celles qui ont ma préférence sont les première et cinquième car c'est d'un genre que j'aime particulièrement, le fantastique, tout en mettant en scène des personnages marquants que l'on apprécie de suivre.

En parlant de personnages, on en apprécie certains et d'autres pas. On s'identifie difficilement aux personnages sauf, en ce qui me concerne, à la fille de la première nouvelle, Eva, et à la Mort dans la cinquième. Un seul m'a fait rire et il se trouve dans la quatrième. Si je précise ma phrase, vous seriez déçu de ne pas avoir pu le découvrir par vous-même et je n'aime pas gâcher le plaisir d'un lecteur.

C'est un recueil qui m'a bien plu finalement et m'a permise de découvrir un auteur que je ne connaissais pas ainsi que les différentes facettes de son imagination. J'ai l'intention de m'intéresser aux autres publications de l'auteur mais en restant sur ma réserve car j'ai un peu peur de tomber sur du glauque.

_________________
Mon blog : Paradise Book


Dernière édition par Kassandra le Mar 3 Déc 2013 - 11:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paradise-book.fr
Sandra
Faucheuse
Faucheuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4355
Age : 28
Genre de lecture : Young adult, Fantasy, Bit Lit, Fantastique, Romance et Manga
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Critique de "Punk's not dead"   Lun 2 Déc 2013 - 14:38

Alors j'aime bien ta chronique, j'aime bien que tu mets un petit truc sur chacune.
Mais est ce que c'est possible de développer un peu su ce que tu as pensé.
Peut-être pas pour toutes mais à la fin, faire un paragraphe de plus avec par exemple : celles que tu as préférés et pourquoi? Et celle que tu as moins aimé et pourquoi?
Bref, voilà, car j'ai l'impression que c'est plus des résumés de chaque nouvelle...

_________________
"Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... il naîtra de ceux qui l'ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois... et le Seigneur des Ténèbres le marquera, en fera ainsi son égal. Mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore...

et l'un devra mourir de la main de l'autre car aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit... Celui qui détient le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres sera né lorsque mourra le septième mois..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-imaginaire.forums-actifs.com
Kassandra
Amazone
Amazone
avatar

Féminin
Nombre de messages : 318
Age : 32
Genre de lecture : Bit-Lit / Urban Fantasy
Fantastique
Dystopie
Romance
Manga
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Critique de "Punk's not dead"   Mar 3 Déc 2013 - 11:27

Modifié

_________________
Mon blog : Paradise Book
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paradise-book.fr
Sandra
Faucheuse
Faucheuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4355
Age : 28
Genre de lecture : Young adult, Fantasy, Bit Lit, Fantastique, Romance et Manga
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Critique de "Punk's not dead"   Mar 3 Déc 2013 - 11:28

C'est parfait !!!
Merci ♥
Tu peux aller ajouter sur la fiche du livre :)
J'ajouterais cela au blog ^^

_________________
"Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... il naîtra de ceux qui l'ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois... et le Seigneur des Ténèbres le marquera, en fera ainsi son égal. Mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore...

et l'un devra mourir de la main de l'autre car aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit... Celui qui détient le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres sera né lorsque mourra le septième mois..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-imaginaire.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critique de "Punk's not dead"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Critique de "Punk's not dead"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Anthelme Hauchecorne] Punk’s Not Dead
» Nouvelle Critique: RETURN OF THE LIVING DEAD 4
» Punk IS dead !
» Punk not dead !
» [série] Dead Set

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un Monde Imaginaire :: 
AUTOUR DES LIVRES
 :: Partenariats avec les maisons d'éditions :: Vos Critiques :: Validées
-